Entretenir son scooter soi-même : quels avantages ?

Lorsqu'on fait l'acquisition d'un scooter 50cm3 en concession, le constructeur fournit un carnet technique destiné à suivre les opérations d'entretien tout au long de sa vie. Si certains confient cette mission au professionnel à l'origine de la vente, il est facile et même judicieux de s'en occuper soi-même. Grâce aux forums spécialisés, il est en effet assez simple de trouver des tutoriels expliquant les opérations de montage étape par étape.

Logo de l'e-commerçant Maxi Pièces 50

Non content de réduire le coût de la main d'oeuvre (souvent exagéré), entretenir son scooter soi-même constitue une bonne affaire côté pièces détachées. Les e-commerçants comme Maxi Pièces 50 pratiquant des tarifs abordables, la différence sur de la pièce type origine atteint souvent 20%. Cet écart peut également permettre d'acheter des pièces Racing sans surcoût important, et ainsi de gagner en performances au quotidien.

Trouver les pièces adaptables sur votre scooter 50cc n'a rien de sorcier. Sur Maxi Pièces 50 que nous utilisons comme exemple, elles sont ventilées dans 10 rubriques aux visuels et libellés explicites, chacune étant découpée en une dizaine de sous-rubriques. Des filtres sont présents à gauche pour classer les pièces par marque, prix ou référence. Aucun risque, donc, de vous tromper lorsque vous cherchez une courroie, un gicleur ou un pot !

Aperçu du rubricage des pièces sur smartphone
Aperçu du rubricage des pièces sur smartphone

Le bonne nouvelle, c'est que vos recherches et achats peuvent être effectués directement sur smartphone. Pour faire face à l'explosion des mobinautes, Maxi pièces 50 a travaillé sur sa boutique pour la rendre « responsive », c'est-à-dire adaptée à n'importe quel écran. L'ergonomie spécifique et les temps de chargement réduits garantissent un passage de commande rapide et sans anicroche. Bref, vous savez maintenant comment faire...

Publié le 10/10/2016